Cahiers d'histoire

Cahiers d'histoire

Cette collection a pour vocation de publier des recherches historiques individuelles et des travaux collectifs de chercheurs français ou étrangers portant sur les thèmes d’histoire ancienne, médiévale, moderne et contemporaine.

 

Le Sacré dans tous ses états Catégories du vocabulaire religieux et sociétés, de l’Antiquité à nos jours

Annick Peters-Custot, François-Xavier Romanacce et Manuel de Souza (dir.)


© PUSE, 2013.
Cet ouvrage analyse les modalités d’intégration et de circulation du vocabulaire religieux dans les multiples discours qui interagissent dans les sociétés humaines. En effet, le lexique du sacré, qui est un lexique technique, précis et cohérent dans le contexte du discours religieux, peut être également véhiculé dans un cadre linguistique plus vaste, dans des discours non religieux ; il y est adopté ou contesté, et parfois lui-même transformé par ses phases de circulation lexicale et sémantique, qui sont autant de clefs pour comprendre les faits historiques concrets. Ces phénomènes impliquent qu’une approche transdisciplinaire, déployée dans la longue durée, de l’Antiquité à nos jours, interroge les mots du religieux dans des cadres sociaux et culturels très divers afin d’analyser et de comparer, dans des études de cas, la nature, les évolutions, les causes et les effets du recours à ce vocabulaire et à ses catégories dans les sociétés historiques.

Table des matières

ISBN 978-2-86272-609-0
Format 16x24cm – 432 pages
Prix 40 €
Disponible en librairies ou par correspondance

Publié le 14 mars 2013

S’approprier les lieuxHistoire et pouvoirs : la resémantisation des édifices de l’Antiquité au mouvement de patrimonalisation contemporain

Yves Perrin (dir.)


© PUSE, 2010.
Ce volume collectif est né des interrogations scientifiques et civiques que l’engouement pour le patrimoine et les incertitudes sur le statut de l’histoire posent aujourd’hui à l’historien et au citoyen.
Replaçant la question du patrimoine et de l’histoire dans une perspective historique, chronologiquement présentés – de l’Antiquité aux temps modernes, des Lumières au XXe siècle, aujourd’hui – ses quatorze chapitres dûment illustrés défrichent un champ peu exploré et pourtant essentiel pour la connaissance des relations que les sociétés établissent avec le passé : la réutilisation – la resémantisation – des édifices et des décors légués par celui-ci.
Il veut ainsi alimenter la réflexion sur les régimes de l’historicité et, in fine, cerner l’historicité de l’engouement actuel pour le patrimoine.

 

 

ISBN 978-2-86272-525-3
Format 16x24cm – 304 pages
Prix 26 €
Disponible en librairies ou par correspondance

Publié le 14 janvier 2010

Histoire contemporaine et patrimoine : La Loire un département en quête de son identité

Jean-François Brun et Didier Nourrisson (dir.)

Cet ouvrage rassemble les textes de dix-neuf auteurs appartenant à l'Université, à diverses sociétés savantes ou au monde associatif. Tous ont enquêté sur ce qui fait l'identité du département de la Loire depuis sa création. Les résultats de leur travail montrent que le territoire ligérien est, à l'image de ses paysages, tout en contrastes, tant au plan démographique que social ou culturel. L'unité ne résulte pas ici de l'uniformité mais, paradoxalement, de l'alliance des diversités. à l'heure de la remise en question du département, le travail de ces historiens sur la circonscription « Loire » en tant qu'objet culturel prend tout son sens.

ISBN 978-2-86272-478-2
Format 16x24cm – 376 pages
Prix 40 €
Disponible en librairies ou par correspondance

Publié le 4 septembre 2008

Pouvoir et Territoire I (Antiquité-Moyen Âge)

Philippe Rodriguez (dir.)


© PUSE, 2007.
Le colloque « pouvoir et Territoire » a été organisé par le Centre de Recherche en Histoire (CERHI) de l’Université J. Monnet de Saint-Étienne en novembre 2005 – Antiquité gréco-romaine et Moyen-Âge – comme un moyen de confronter les travaux des historiens de ces époques différentes, il a réuni 18 chercheurs.
Les Actes rassemblent les 18 communications qui ont été présentées. Celles-ci donnent à réfléchir sur les notions de Pouvoir et de Territoire et, notamment, sur les interférences et les contaminations entre les deux. Elles suscitent en elles-mêmes une redéfinition de leurs manifestations.
Ce volume se présente comme une contribution à un domaine que les historiens connaissent mais dont il ne saurait être question de faire le tour. Les approches sont multiples et ouvrent la perspective de débats : les rapports entre le Pouvoir et le territoire approchés de manière historique replacent les deux concepts dans une réalité protéiforme qui transcende les époques. Le colloque « Pouvoir et Territoire » aux époques moderne et contemporaine, qui suit ce premier volume des Actes, en montre toute la pertinence.
 

ISBN 978-2-86272-465-2
Format 16x24cm – 336 pages
Prix 45 €
Disponible en librairies ou par correspondance

Publié le 8 novembre 2007

Sauvageons des villes, sauvageons aux champsLes prises en charge des enfants délinquants et abandonnés dans la Loire (1850-1950)

Bruno Carlier


© PUSE, 2007.
L’ouvrage traite d’une population particulièrement vulnérable, les enfants abandonnés, qui sont bien vite assimilés aux enfants délinquants. Ils sont placés dans des structures publiques ou confiés à des associations privées, chargées de leur donner une éducation autant morale que professionnelle. Sur un siècle, dans un département où la question sociale est vive et où existent aussi des traditions de solidarité, nous voyons ces jeunes évoluer dans un apprentissage professionnel et social qui n’est pas de tout repos. Des figures étonnantes de la protection judiciaire de la jeunesse en cours de constitution apparaissent alors : membres du clergé (le pasteur Louis Comte, l’abbé Cœur), avocates (Simone Levaillant), assistantes sociales (Marinette Heurtier). L’histoire de la colonie agricole de Saint-Genest-Lerpt, qui teste des méthodes pédagogiques nouvelles, est particulièrement bien décrite.
 

 

ISBN 978-2-86272-422-5
Format 16x24cm – 462 pages
Prix 40 €
Disponible par correspondance

Publié le 4 janvier 2007

Les Hommes et la terre en Forez à la fin du Moyen Âge La seigneurie rurale face aux crises des XIVᵉ et XVᵉ siècles

Claude Colombet-Lasseigne


© PUSE, 2006.
Comme son titre l'indique, l'ouvrage fournit une analyse approfondie de la seigneurie rurale en Forez à la fin du Moyen Âge et pose la question de sa résistance ou de sa défaillance. C'est donc une étude d'histoire médiévale qui prend en compte les structures politiques, économiques et sociales.
 

 

 

 

 

ISBN 978-2-86272-408-9
Format 16x24cm – 544 pages
Prix 42 €
Disponible en librairies ou par correspondance

Publié le 14 septembre 2006

Les Arméniens à Saint-ÉtienneUne escale dans un parcours migratoire ?

Clarisse Lauras


© PUSE, 2006.
Suite au génocide de 1915, beaucoup d’Arméniens se réfugient en France. Alors que pour certains Saint-Étienne n’est qu’une escale, d’autres s’y installent. Ce livre se veut une trace de ces vies, de ces passages depuis les années 1920. Quels sont ces parcours migratoires ? Comment s’intègrent socialement et professionnellement ces Arméniens qui semblent parfois « invisibles » ? Quels choix font-ils quant à leur culture ? Quelles sont les particularités de l’implantation arménienne à Saint-Étienne au regard d’autres communautés arméniennes en France ou au regard d’autres communautés immigrées dans cette cité ? Autant de questions auxquelles il a fallu tenter de répondre pour mieux comprendre ce groupe restreint mais révélateur de la vie d’une cité, de ses habitants.

 

 

ISBN 978-2-86272-420-1
Format 16x24cm – 312 pages
Prix 23 €
Disponible en librairies ou par correspondance

Publié le 21 août 2006

Le Barbare, l’étranger : images de l’autre

Didier Nourrisson et Yves Perrin (dir.)

Le statut que les individus et les sociétés réservent à l'étranger dans leur discours, leur imaginaire et leurs représentations et ses rapports avec la réalité - l'histoire et les sociétés façonnent l'image de l'autre, l'image qu'on a de l'autre façonne l'évolution historique et sociale - constituent une expérience majeure des mondes européen et méditerranéen nourrie d'ingrédients complexes et contradictoires (Ignorance et méconnaissance, hostilité et rejet, repli sur soi, clanisme et communautarisme, intégration et assimilation, multiculturalisme et universalisme etc...). De l'antiquité à nos jours, chaque société historique a sa propre expérience de "l'autre", mais la diversité des expériences ne va pas sans constantes : à des degrés divers et selon des modalités variables, on retrouve dans toutes l'ambivalence des jugements et des comportements, la distorsion entre le discours et le vécu, une constante tension destructrice et constructrice : l'autre est à la fois refusé et accepté, un modèle et un repoussoir.
L’ouvrage ne prétend pas traiter exhaustivement de la question de l’étranger, de l’autre. Il veut seulement essayer de contribuer à une approche scientifique de questions souvent passionnelles. Il doit permettre de resituer la question de l’étranger, de l’autre dans une perspective historique, sociale, politique – au sens aristotélicien et noble du terme - qui alimente la réflexion sur la question de l’étranger et dans ses dimensions scientifiques et civiques.

ISBN 978-2-86272-356-3
Format 16x24cm – 424 pages
Prix 25 €
Disponible par correspondance

Publié le 8 décembre 2005

Une Lettre par jour Correspondance de Joannès Berger, poilu forézien, avec sa famille, 1913-1919. Tome I : D’Épinal (Vosges) à Legé (Loire-Inférieure) novembre 1913 à septembre 1915

Gérard Berger

Cet ouvrage est constitué par la publication présentée et annotée de quelque 240 lettres envoyées à ses parents, de novembre 1913 à septembre 1915, par Joannès Berger, jeune soldat forézien. Au début de cette période, il est au régiment, puis se trouve entraîné dans la Grande Guerre dès la déclaration de celle-ci. De la caserne, à Épinal (novembre 1913-juillet 1914), du front de Lorraine et d’Oise (août-septembre 1914), de l’hôpital de Caluire où il est soigné pour maladie (septembre 1914-février 1915), du camp d’instruction de Nyons où il se réadapte à la vie militaire (mars-juin 1915), du front à nouveau, en Artois cette fois (juin-août 1915), des hôpitaux du nord de la France où il est une seconde fois soigné pour maladie (août-septembre 1915), il écrit de plus en plus souvent à ses parents jusqu’à atteindre le rythme d’une lettre par jour. Il parle de la guerre, une fois celle-ci déclenchée, mais aussi et surtout de ses préoccupations, du pays de Saint-Bonnet-le-Château d’où il est originaire et où vivent ses parents, du Puy-en-Velay où il a fait ses études, de sa parenté et de ses amis de la Loire et de la Haute-Loire...

ISBN 978-2-86272-357-0
Format 16x24cm – 404 pages
Prix 20 €
Disponible en librairies ou par correspondance

Publié le 22 août 2005

La Question de la tripartition des catégories du droit divin dans l’Antiquité romain

Manuel De Souza

Cet ouvrage développe une question au croisement des études sur la religion et le droit des Romains. Il revient sur une thèse émise par de nombreux spécialistes du droit romain, et reprise par les historiens, sur les conceptions juridico-religieuses des Romains de l’Antiquité.
L’étude de Manuel de Souza revient sur cette question en 3 temps. Dans une première partie est exposée la thèse de l’ancienneté de la tripartition sacer-sanctus-religiosus, telle qu’elle est développée dans l’historiographie.
Dans une deuxième partie, l’auteur mène l’analyse des sources de la tripartition sacersanctus-religiosus.
Dans une dernière partie, l’auteur développe une hypothèse sur le processus de construction de la tripartition, en confrontant les données acquises dans la deuxième partie à d’autres sources latines.

ISBN 978-2-86272-322-8
Format 16x24cm – 124 pages
Prix 15 €
Disponible par correspondance

Publié le 10 juin 2004

Iconographie impériale, iconographie royale, iconographie des élites dans le monde gréco-romain

Yves Perrin et Thierry Petit (dir.)

Dans des civilisations antiques, où l'écrit ne joue pas le rôle qu'on lui connaît actuellement, l'expression du pouvoir politique et socio-économique passe certes par les textes, mais également par l'iconographie. La statuaire, le bas-relief, la peinture sont des biais communément adoptés par le pouvoir politique pour donner une représentation de sa domination et des rapports de réciprocité qui lient « dominants » et « dominés ».
À travers des études ponctuelles consacrées à différents lieux et moments de l'Antiquité et fondées sur des documents iconographiques divers (sculpture, peinture, mosaïque, monnaies), l'ouvrage se donne pour but de déterminer quels messages sont adressés aux spectateurs, quels sont les thèmes rémanents ou particuliers, et, si possible, quel rapport existe entre la nature du pouvoir ainsi présenté et le type d'icônes privilégié.

ISBN 978-2-86272-311-2
Format 16x24cm – 280 pages
Prix 25 €
Disponible par correspondance

Publié le 12 février 2004