Congrégation, ordres religieux et sociétés

Congréagtion, ordres religieux et sociétés

Directeur Thierry Pécout

Selon sa double vocation de lieu de confrontation scientifique et de promotion des recherches individuelles les plus abouties en histoire des ordres religieux au Moyen Âge et à l’époque moderne, le CERCOR publie dans cette collection, des thèses, les actes de ses colloques internationaux, ainsi que des travaux correspondant à ses thèmes de recherche.

    

Cultures et Société au miroir des procès de canonisation (XVIᵉ-XXᵉ siècle)

Philippe Castagnetti et Christian Renoux (dir.)

Les procès de canonisation dans la phase moderne de leur histoire, celle qui s’ouvre par la création à Rome de la Congrégation des Rites en 1588, font l’objet depuis quelques décennies d’un intérêt renouvelé de la part des historiens. Cependant, quelles précautions la science historique, dont l’axiologie exclut tout autant l’apologétique que la polémique partisane, doit-elle prendre lorsqu’elle aborde un procès de canonisation en tant que source ? Au-delà du débat très formaliste sur la sainteté d’un individu, le procès a-t-il quelque chose de précis à nous dire sur la société qui aspire à la reconnaissance officielle d’un nouveau saint ? Quelles valeurs culturelles véhicule-t-il ? Quels types de relations entre corps ecclésiastique et société civile laisse-t-il transparaître ? Autant d’interrogations auxquelles le présent ouvrage apporte des éléments de réponses.

Table des matières

ISBN 978-2-86272-686-1
Format 16x24 cm – 196 pages
Prix 22 €
Disponible en librairies ou par correspondance

Publié le 13 octobre 2016

Interactions, emprunts, confrontations chez les religieux(Antiquité tardive-fin du XIXᵉ siècle)

Sylvain Excoffon, Daniel-Odon Hurel et Annick Peters-Custot (dir.)

Cet ouvrage promeut une approche dans la longue durée (de l’Antiquité tardive au monde contemporain), qui prend en compte aussi les chrétientés orientales.
Les études présentées ici, réalisées par des chercheurs qui comptent parmi les meilleurs spécialistes internationaux du domaine, renouvellent en partie cette approche. Elles s’attachent en effet à cerner la formation des caractères identitaires des différents groupes de religieux ou réguliers non à travers l’histoire particulière de chacun de ceux-ci mais par l’étude de leurs rapports mutuels.
En élevant volontairement le regard au-delà d’histoires souvent particularistes, ces études montrent que, dans le monde des religieux comme ailleurs, les identités propres puisent souvent aux sources de l’altérité.

Table des matières

ISBN 978-2-86272-671-7
Format 16x24 cm – 478 pages
Prix 30 €
Disponible en librairies ou par correspondance

Publié le 18 février 2016

« D’oraison et d’action »Les Carmes déchaux en France aux XVIIᵉ et XVIIIᵉ siècles

Gilles Sinicropi

Parfois qualifiés de « Petits Carmes », les Carmes « déchaussés » ou « déchaux » sont très mal connus.
La particularité de leur institut, originaire d’Espagne, issu de la réforme d’un ordre médiéval, réside principalement dans un double idéal, d’oraison et d’action, affiché dès les premières patentes obtenues en 1567 pour les deux premières fondations.
Cette spécificité de l’ordre, cette double vocation qui allie vie mystique et vie apostolique, s’enracine dans les temps les plus reculés de l’ordre et dans l’expérience des « primitifs » ermites qui, à l’époque des croisades, se sont retirés sur le Mont Carmel.
Aussi, les manifestations mais également la coexistence et surtout l’évolution de cette identité, de ce double idéal, depuis l’introduction de l’ordre en France en 1611, jusqu’à sa dispersion en 1792, à une époque et en des lieux bien différents de ceux de sa naissance, méritent-elles d’être analysées.

Table des matières

ISBN 978-2-86272-633-5
Format 16x24 cm – 530 pages + CD-Rom
Prix 40 €
Disponible en librairies ou par correspondance

Publié le 16 décembre 2013

Les Personnes d’autorité en milieu régulier Des origines de la vie régulière au XVIIIᵉ siècle

Jean-François Cottier, Daniel-Odon Hurel et Benoît-Michel Tock (dir.)

En Orient comme en Occident, à l’origine du monachisme comme au XIXe siècle, l’exercice de l’autorité est à la fois un des fondements de la vie régulière et une des questions qui se posent aussi bien aux moines eux-mêmes qu’aux différents pouvoirs politiques et religieux. En choisissant la problématique des personnes d’autorité, cet ouvrage collectif privilégie les analyses thématiques aux approches strictement monographiques : la personne d’autorité, les moyens de l’exercice de l’autorité, la légitimation de l’autorité par la science et enfin, la question des conflits d’autorité et de tutelles.

ISBN 978-2-86272-621-2
Format 16x24 cm – 480 pages
Prix 32 €
Disponible en librairies ou par correspondance

Publié le 31 janvier 2013

L’Art des Trinitaires en Europe XIIIᵉ-XVIIIᵉ siècles

Jean-Luc Liez

Blanc, rouge et bleu. Depuis le début du XIIIe siècle, ces trois couleurs symbolisaient pour les chrétiens réduits en esclavage en terre musulmane l'espoir d'un retour à la liberté. Les acteurs de cette libération, les Trinitaires, un ordre fondé dans le but d'éviter aux fidèles de perdre leur foi. Expliquer cette mission à ceux qui vivaient en sécurité devait passer par la création d'images particulièrement élaborées qui firent appel à la peinture mais surtout à la gravure, cire des sceaux tout d'abord puis estampes imprimées ensuite. L'architecture même fut intégrée à la démarche grâce à une conception qui plaçait le fidèle au centre du mystère de la Sainte Trinité. L'étude à l'échelle de l'Europe permet de comprendre la circulation des modèles et les ressorts de la création artistique. La Révolution, et surtout la prise d'Alger en 1830, mit un coup d'arrêt à ces activités, alors que les peintres orientalistes s'emparèrent de l'épopée des Trinitaires pour créer des scènes pittoresques.

Table des matières

ISBN 978-2-86272-551-2
Format 16x24 cm – 464 pages + CD-Rom
Prix 40 €
Disponible en librairies ou par correspondance

Publié le 22 septembre 2011

Saint-Germain d’Auxerre et ses dépendances (Vᵉ-XIIIᵉ siècle)

Noëlle Deflou-Leca

Simple oratoire à sa fondation au milieu du Ve siècle par l’évêque d’Auxerre Germain, l’établissement, devenu monastère dès la fin du VIIe siècle, conduit son évolution au fil du Moyen Âge des liens noués avec la société qui l’entoure. Loin d’être une structure isolée et volontairement retirée du monde, le monachisme médiéval montre avec Saint-Germain à quel point il se transforme, s’adapte et se structure à partir des relations qu’il entretient en permanence avec la société de son temps. Enjeu de pouvoir pour certains grands aristocrates, le monastère est aussi un intercesseur pour les fidèles qui confient leurs âmes à la prière de ses moines. C’est de cet échange permanent dont le monastère se nourrit, agrandissant ainsi ses possessions foncières, y essaimant des dépendances qu’il contrôle et qui forment autour de lui autant de points d’ancrage de la présence monastique dans la société médiévale.

Table des matières

ISBN 978-2-86272-455-3
Format 16x24 cm – 792 pages
Prix 40 €
Disponible en librairies ou par correspondance

Publié le 2 septembre 2010

Les Chanoines réguliers Émergence et expansion (XIᵉ-XIIIᵉ siècles)

Michel Parisse (dir.)

Cet ouvrage propose de tracer l’histoire de la communauté religieuse des Chanoines réguliers, dont la plupart des études sont basées pour la plupart sur l’étude d’une communauté en particulier. Ici les contributions traitent leur développement dans l’ensemble des communautés et des pays d’Europe.

ISBN 978-2-86272-516-1
Format 16x24 cm – 544 pages
Prix 30 €
Disponible en librairies ou par correspondance

Publié le 10 septembre 2009

Jubilé et culte marial(Moyen Âge-époque contemporaine)

Bruno Maes, Daniel Moulinet et Catherine Vincent (dir.)

Le volume aborde l’histoire de la pratique jubilaire et du culte marial sous un angle nouveau, en examinant son devenir dans la longue durée, tant au Puy-en-Velay, dont nombre d’années jubilaires sont évoquées au fil des articles, que dans l’ensemble du monde chrétien, à travers les récits de témoins et de pèlerins, les livrets de dévotion élaborés à l’intention de ces derniers, les images, objets et édifices liés au pèlerinage, sans oublier les réactions des autorités religieuses et civiles face à de tels rassemblements.

Table des matières

ISBN 978-2-86272-457-7
Format 16x24 cm – 480 pages
Prix 28 €
Disponible en librairies ou par correspondance

Publié le 3 septembre 2009

Écrire son histoireLes communautés régulières face à leur passé

Collectif

Nées de l'expérience fondatrice d'un homme ou d'un groupe, les communautés religieuses régulières ont recherché, à travers les siècles, un équilibre entre la transmission de leur mémoire et une nécessaire adaptation aux réalités d'un monde en changement. La rédaction de récits à visée historique et le travail sur leurs propres archives ont ainsi participé de la construction ou du retour à une identité, réelle ou imaginée. Comment les religieux, dont le temps est par essence celui de l'éternité, ont-ils perçu leur histoire et l'ont-ils inscrite dans celle des hommes ?
Cette réflexion a incité à privilégier trois champs de recherche : l’écriture des origines et les textes qui la matérialisent, la relecture de l’Histoire à l’occasion des réformes et des restaurations, l’engagement dans le monde à travers le récit de la mission. À partir de cette thématique, ont été envisagés l’écriture de l’Histoire dans la longue durée, les cartulaires et bibliothèques, ainsi que les chroniques et légendiers, les origines et les réformes ainsi que l’hagiographie, les reliques et les apparitions, pour terminer par le problème des réécritures et de la mémoire des missions.

ISBN 978-2-86272-358-7
Format 16x24 cm – 704 pages
Prix 45 €
Disponible en librairies ou par correspondance

Publié le 16 février 2006

Prêcher en silenceEnquête codicologique sur les manuscrits du XIIᵉ siècle provenant de la Grande Chartreuse

Dominique Mielle de Becdelièvre

Cet ouvrage constitue l’édition remaniée de la Thèse pour le doctorat en Histoire soutenue devant l’Université de Grenoble II, le 25 novembre 2000, par l’auteur, sous le titre : Les manuscrits du XIIe siècle provenant de la Grande Chartreuse. Enquête codicologique sur le fonds de la Bibliothèque municipale de Grenoble.
Par les conclusions de l’étude historique mais aussi par les sources utilisées, cet ouvrage se trouve doublement ancré dans la région : non seulement il apporte un éclairage nouveau sur la vie des premiers solitaires de Chartreuse, mais il met en valeur la richesse esthétique et informative du patrimoine que constitue le fonds des bibliothèques et tout particulièrement celui de la bibliothèque municipale de Grenoble.

ISBN 978-2-86272-280-1
Format 22x29 cm – 596 pages
Prix 60 €
Disponible en librairies ou par correspondance

Publié le 20 août 2004

Les Ursulines d’Anne de Xainctonge (1606)

Marie-Amélie Le Bourgeois

Les travaux qui sont présentés dans cet ouvrage ont trait à l'histoire d'un Institut féminin né au début du XVIIe siècle. L'intérêt de cette étude est de porter à la connaissance du public un ensemble de documents, inédits pour une part, qui, rassemblés, ont valeur de témoignage. Témoignage de ce qu'une femme ou un groupe de femmes voulait et pouvait réaliser à cette époque, compte tenu du cadre institutionnel qui leur était imposé par la société et par l'Église. Une monographie, donc, qui sera située dans l'histoire des institutions et des différents courants missionnaires et mystiques féminins.

ISBN 978-2-86272-265-8
Format 16x24 cm – 448 pages
Prix 42 €
Disponible par correspondance

Publié le 29 janvier 2004

Bourgeois, Prêtres et Cordeliers à Romans

Ludovic Viallet

Une histoire de Romans ? Non, l'histoire du fonctionnement d'une société urbaine comme il y en eut tant d'autres, à la fin du Moyen Âge, malgré les spécificités locales. Ce livre est une enquête d'histoire religieuse, mais aussi un essai d'histoire la plus « totale » possible. La confrontation entre la puissante Collégiale Saint-Barnard et son seul rival, un petit couvent de Cordeliers, n'en constitue pas l'unique enjeu : en enracinant l'étude du fait religieux dans celle des liens entre les individus et des relations entre groupes institutionnels, l'analyse méthodique du monde des clercs romanais met à jour les mécanismes ayant permis au XVe siècle, malgré les tensions, l'existence d'un équilibre social.

ISBN 978-2-86272-245-0
Format 16x24 cm – 608 pages
Prix 55 €
Disponible par correspondance

Publié le 23 janvier 2002

Visitations et Visitandines aux XVIIᵉ-XVIIIᵉ siècles

Bernard Dompnier et Dominique Julia (dir.)

ISBN 978-2-86272-211-5
Format 16x24 cm – 608 pages
Prix 41,16 €
Disponible par correspondance

Publié le 10 octobre 2001

L’Ordre de Cluny à la fin du Moyen Âge

Denyse Riche

Cet ouvrage s’attache à présenter l’histoire de Cluny de la mort de Pierre le Vénérable à Jean III de Bourbon (milieu XIIe siècle – fin XVe siècle), période moins connue et trop souvent considérée comme celle d’un déclin irrémédiable et continu. Au milieu du XIIe siècle, l’Ecclesia cluniacensis est toujours cohérente et solide, ce qui lui permet, au siècle suivant, d’acherver sa structuration pour devenir un véritable Ordre – l’Ordo cluniacensis... En dépit des difficultés incessantes – notamment financières – Cluny est capable d’opérer un rétablissement au XIVe siècle. Malheureusement le XVe siècle signifie un effacement progressif, le repli de Cluny est désormais consacré.
Le cadre géographique retenu pour cette étude est celui qui, du nord de la Bourgogne – duché et comté – à la Provence, fut le berceau de la première expansion clunisienne, d’où vient le nom de « Vieux Pays Clunisien ».

ISBN 978-2-86272-192-7
Format 16x24 cm – 768 pages
Prix 54,88 €
Disponible par correspondance

Publié le 20 septembre 2000

Le Chapitre de Notre-Dame de Paris au XIVᵉ siècle Étude sociale d’un groupe canonial

Robert Gane

L’histoire des chanoines de Notre-Dame de Paris est évoquée dans les registres capitulaires et dans le répertoire des documents collationné au XVIIIe siècle par Claude Sarasin, lui-même chanoine de cet établissement. Ce chapitre cathédral se singularise par plusieurs traits. Paradoxalement, il compte peu de fils de familles parisiennes ou d’Île-de-France mais une majorité d’hommes de langue d’oïl. Un tiers seulement est d’origine noble. Plus de la moitié possède une solide formation universitaire.
Deux caractéristiques – aucun droit de collation dans les églises de Paris, peu de cumul  de canonicats dans les autres chapitres de la capitale – évitent leur dispersion et expliquent qu’ils puissent se consacrer à leurs activités spirituelles et professionnelles.

ISBN 978-2-86272-156-9
Format 16x24 cm – 432 pages
Prix 41,16 €
Disponible par correspondance

Publié le 28 février 1999

Les Écoliers du Christ L’ordre canonial du Val des Écoliers 1201-1539

Catherine Guyon

Marqué par la constitution des universités et la naissance des deux grands ordres mendiants, le début du XIIIe siècle vit aussi se développer une congrégation originale, celle du Val des Écoliers. Ses fondateurs, quatre maîtres en théologie de Paris, rompant avec la scholastique, se réfugièrent dans la solitude de la campagne champenoise pour se mettre à l'école exclusive du Christ. Ils constituèrent une trentaine de maisons, dont la plus importante fut Sainte-Catherine de la couture, fondée à Paris dans le quartier du Marais.
Cet ouvrage montre la place tenue par cet ordre dans la vie intellectuelle et religieuse à la fin du Moyen Âge, il consacre un long chapitre à Sainte Catherine, prieuré phare, lié à l'Université, mais aussi à la Cour et au Parlement et apporte des éléments nouveaux à la connaissance du Paris médiéval.

ISBN 978-2-86272-139-2
Format 16x24 cm – 624 pages
Prix 54,88 €
Disponible en librairies ou par correspondance

Publié le 24 novembre 1998

Pauvreté et assistance spirituelleLes franciscains récollets de la Province de Lyon aux XVIIᵉ et XVIIIᵉ siècles

Frédéric Meyer

La province récollette Saint-François de Lyon comptait trente et un couvents et s'étendait sur l'Auvergne, le Vivarais, le Forez, le Lyonnais, le sud de la Bourgogne et le Dauphiné, jusqu'à Pignerol (en Italie actuelle). Quelles sont les clés du succès d'un ordre religieux au XVIIe siècle, au moment où créations et réformes monastiques se multiplient ?
La réponse est sans doute à chercher pour les récollets dans la conception de la pauvreté et de l'apostolat que la fidélité à François d'Assise leur impose : une très grande austérité de vie pour eux mêmes s'allie à un souci de sécuriser les fidèles à travers leur prédication et leur assistance spirituelle.

ISBN 978-2-86272-113-2
Format 16x24 cm – 512 pages
Prix 41,16 €
Disponible par correspondance

Publié le 1 janvier 1997

Prémontrés. Histoire et spiritualité

Bernard Ardura

Fondé la nuit de Noël 1121 dans la vallée de Prémontré, à mi chemin entre Laon et Soissons, par saint Norbert, l'ordre des chanoines réguliers de Prémontré s'inscrit parmi les grandes familles religieuses qui ont modelé la culture de l'Europe à travers leur œuvre d'évangélisation et de civilisation.
Fruit de la réforme grégorienne, l'ordre de Prémontré est porteur d'un style de vie à la fois original et traditionnel : il marque une transition entre le monachisme ancien et les ordres mendiants, met la vie religieuse au service du Sacerdoce, et surtout prend pour modèle la vie des Apôtres choisis par Jésus pour « être avec Lui et les envoyer prêcher » (Mc, 111, 14).

ISBN 978-2-86272-073-9
Format 16x24 cm – 624 pages
Prix 54,88 €
Disponible par correspondance

Publié le 1 janvier 1995

Culture et Sainteté, Colette de Corbie (1381-1447)

Elisabeth Lopez

Parmi les mouvements de réforme au XVe siècle, la réforme colettine est l'une des plus importante dans l'ordre franciscain et dans l'Église, en raison de sa permanence jusqu'au milieu du XXe siècle. Or, elle demeure mal connue, ainsi que ses principaux artisans, Colette de Corbie et frère Henry de Baume.
Colette mène une double activité : elle fonde ou réforme dix-sept monastères, elle élabore des Constitutions, relecture de la règle fondatrice du XIIIe siècle, qui assurent à la réforme colettine une structure cohérente et durable. Les infléchissements conférés par Colette au texte fondateur de Claire d'Assise ont engendré, au sein de l'ordre et jusqu'à nos jours, une certaine conception de la femme consacrée.

ISBN 978-2-86272-049-4
Format 16x24 cm – 504 pages
Prix 45,73 €
Disponible par correspondance

Publié le 1 janvier 1994

Les Religieuses dans le cloître et dans le monde

Collectif

Soixante-huit intervenants nous offrent le fruit de leurs recherches et démontrent les efforts des religieuses dans le long cheminement vers la reconnaissance de l'identité féminine spécifique.
Nous prenons ainsi connaissance des premières expériences des religieuses des origines au XIIIe siècle et suivons leur évolution jusqu'aux époques moderne et contemporaine, non sans avoir analysé les pouvoirs de la supérieure et ce que représentait le personnel masculin au service des religieuses. Mais il est évident que, quel que soit l'angle d'approche, c'est bien le problème de la clôture qui partout s'avère dominant parce que le plus contraignant.

ISBN 978-2-86272-043-2
Format 16x24 cm – 960 pages
Prix 77,75 €
Disponible par correspondance

Publié le 1 janvier 1994

Vie de sœur Colette

Pierre de Vaux et Elisabeth Lopez

Confesseur et témoin de sa mort, Pierre de Vaux est le premier biographe de Colette de Corbie (1381 1447). Il s'inscrit dans la lignée des confesseurs hagiographes de la sainteté féminine au Moyen Âge. Cette biographie fixe le portrait moral et spirituel de Colette que les biographes postérieurs se contenteront d'enrichir, sans jamais le modifier de manière décisive.
Le lecteur moderne, au-delà d'un répertoire des vertus et des miracles sera attentif à ce témoignage, dans une langue rendue accessible, des mentalités religieuses du XVe siècle qui fait de la femme consacrée « le réceptacle du divin ». Le discours hagiographique devient alors une catharsis des angoisses du temps, un langage poétique pour dire une aventure humaine et spirituelle.

ISBN 978-2-86272-050-0
Format 16x24 cm – 216 pages
Prix 32,01 €
Disponible en librairie ou par correspondance

Publié le 1 janvier 1994

Enquête au pays des frères des angesLes Capucins de la province de Lyon aux XVIIᵉ et XVIIIᵉ siècles

Bernard Dompnier

Les religieux, répètent de nombreux auteurs capucins du XVIIe siècle, n'appartiennent plus vraiment au monde ; les austérités qu'ils s'imposent leur permettent de soumettre totalement leur corps et de partager de leur vivant l'existence des purs esprits, entièrement absorbée par le divin : ils sont « frères des anges » ; leur seule patrie est le ciel.
Cependant au-delà d'une certaine permanence des idéaux, surgit la diversité des réalités humaines qui forme la trame de l'histoire d'un ordre religieux, entre le temps de la Réforme catholique et celui de la Révolution française.

ISBN 978-2-86272-029-6
Format 16x24 cm – 340 pages
Prix 41,16 €
Disponible par correspondance

Publié le 1 janvier 1993

Maisons de Dieu et Hommes d’ÉgliseFlorilège en l’honneur de Pierre-Roger Gaussin

Collectif

Parce qu’elle n’est pas un long fleuve tranquille, la vie a brutalement interdit à Pierre-Roger Gaussin de poursuivre son travail de recherche, dont la première étape fut sa remarquable thèse : L’abbaye de la Chaise-Dieu (1043-1518).
S’il quitta un moment cette « maison de Dieu » pour se prendre aux filets de Louis XI « universelle araigne », c’est par elle qu’il fut inspiré pour créer, à Saint-Etienne, le CERCOR, qui prit rapidement la plus grande part de sa vie.
Ses collègues, ses amis, ses anciens élèves lui rendent hommage à travers ce florilège.

ISBN 978-2-86272-023-4
Format 16x24 cm – 432 pages
Prix 32,01 €
Disponible par correspondance

Publié le 1 janvier 1992

Sur les chemins de la perfectionMoines et chanoines dans le diocèse de Besançon vers 1060-1220

René Locatelli

Période exceptionnelle dans l'histoire de la Chrétienté avec les mouvements réformateurs, les croisades, l'efflorescence canoniale et monastique..., les XIe et XIIe siècles ont suscité de nombreux débats et continuent de passionner les chercheurs qui les abordent avec des méthodes rénovées d'investigation. Tandis que l'archéologue redéfinit le cadre de vie, le recours aux sources les plus variées renouvelle la problématique générale et met en évidence la nécessité d'études ponctuelles. Voilà l'invitation à laquelle répond cet ouvrage : comment un diocèse réagit-il aux bouleversements qui affectent la Chrétienté, de la réforme grégorienne à l'apogée de la monarchie pontificale ?

ISBN 978-2-86272-024-1
Format 16x24 cm – 538 pages
Prix 50,31 €
Disponible en librairie ou par correspondance

Publié le 1 janvier 1992

Cartulaire de l’abbaye de Vabres au Diocèse de RodezEssai de reconstitution d’un manuscrit disparu

Étienne Fournial

Le Cartulaire de l’abbaye de Vabres est perdu sans qu’on sache s’il a été détruit ou s’il existe encore, conservé dans quelque bibliothèque privée.
Du Cartulaire ne subsistent que des épaves. Un certain nombre de textes ont été copiés en 1667 par Gratien Capot, dans le cadre de la mission confiée à Jean de Doat. Quelques fragments nous sont encore parvenus soit par Catel (1623), soit par le chanoine Jérôme Amiel (début du XVIIIe siècle), qui, l’un et l’autre, ont vu le Cartulaire.
La présente édition comporte 39 chartes figurant dans les copies de Capot-Doat, trois textes copiés par Amiel et 13 analyses tirées d’un inventaire des Archives du Chapitre de Vabres, au total 55 chartes, dont 33 étaient jusqu’à ce jour restées inconnues.

ISBN 978-2-86272-151-4
Format 16x24 cm – 198 pages
Prix 21,34 €
Disponible par correspondance

Publié le 1 janvier 1989

Livres épuisés

  • Unanimité et Diversité cisterciennes
    Collectif – 2000
    ISBN 978-2-86272-177-4
    720 pages
  • Les Mouvances laïques des ordres religieux
    Collectif – 1996
    ISBN 978-2-86272-102-6
    544 pages
  • Naissance et Fonctionnement des réseaux monastiques et canoniaux
    Collectif – 1991
    ISBN 978-2-86272-018-0
    834 pages